fbpx Passer au contenu

La saga Star Wars nous fait voyager dans des paysages devenus emblématiques. Son réalisateur Georges Lucas, mêle science-fiction et fantastique pour créer une immersion incroyable. À travers la saga, nous visitons une trentaine de paysages allant du plus chaud au plus glacial. C’est parti, embarquez-dans notre vaisseau à la découverte de ces merveilles visuelles.

La côte ouest de l’Irlande choisie pour l’épisode les Derniers Jedi

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine….

Avant de commencer notre voyage, quelques précisions s’imposent. Les 5 paysages que nous visiterons sont tous situés en Europe. Car nos partenaires y sont présents ou pourront vous proposer une visite répondant aux critères du tourisme durable. La saga Star Wars a été tournée aux quatre coins du globe, Thaïlande, Californie, Guatemala …

Les paysages sont présentés dans l’ordre de sortie des épisodes au cinéma. La saga commence en 1977 et se finit en 2019. Elle est construite en trois trilogies. L’histoire raconte l’affrontement entre les Chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs des Sith. Ces personnes sont sensibles à la Force. Cette énergie mystérieuse leur offre des pouvoirs psychiques, physiques et guérisseurs plus ou moins puissants. Qui ne connait pas l’expression culte « Que la Force soit avec toi ».

Tunisie, un Nouvel Espoir

Le premier épisode de la première trilogie nous emmène sur la planète Tatooine. Car, c’est sur cette planète désertique que vit la famille du héros, Luke Skywalker. Le paysage autant que les espèces natives sont hostiles. Les colons humains se heurtent souvent à eux, dans la quête du peu d’eau qui reste sur la planète. Le paysage réel qui a été choisi pour représenter cette réalité virtuelle est la Tunisie. C’est à Matmata, dans une habitation troglodytique qu’a été imaginé le lieux de vie du héros. Ce décor est hérité des populations berbères qui ont décidé de bâtir leurs habitations dans la roche. Aujourd’hui, c’est l’hôtel Sidi Driss qui préserve les lieux de ce premier décor.

Rue de Mos Espa sur Tatooine
Habitation de Luke Skywalker

Le Ksar Ouled Soltan par Ian Sewell – Wikipédia

Le réalisateur George Lucas retournera de nombreuses fois en Tunisie, pour tourner les scènes de quatre autres épisodes. Et notamment du premier épisode de la trilogie qui sera la préquelle de toute la saga. Dans la Menace fantôme, le réalisateur nous raconte l’enfance d’Anakin Skywalker qui l’amènera à devenir Dark Vador. Anakin a été élevé seul par sa mère. Tous les deux sont esclaves d’un ferrailleur. Les Ksar Medenine et Ksar Ouled Soltan ont été choisi pour les arrières plans de cet épisode. Ces décors authentiques sont d’incroyables habitations troglodytiques. Le canyon de Sidi Bouhlel est le paysage de la mythique course de modules.

La course de modules

Norvège, l’Empire contre-attaque

Après la chaleur tunisienne, George Lucas amène son équipe dans le froid norvégien. En Norvège, au village de Finse, les températures extrêmes, jusqu’à -26°, et les tempêtes de neige rendent le tournage difficile. Des parkas ont spécialement été conçues pour protéger l’équipe du tournage. Ce nouveau paysage glacial est celui de la bataille de Hoth. Elle oppose l’Alliance rebelle à l’Empire. Mais avant cet affrontement, Luke Skywalker se bat contre un abominable monstre des neiges. La bataille de Hoth a été tournée au pied du glacier Hardangerjøkulen. Le glacier est protégé par un parc national. Il ne reste plus grand chose des décors du film. Juste quelques rochers qui servaient d’arrière-plan aux forces rebelles. Vous pourrez toutefois visiter les lieux accompagné d’un guide local.

La bataille de Hoth
Paysage enneigé à Finse

Espagne, l’Attaque des clones

Pour le deuxième épisode de la prélogie l’équipe du tournage part en Espagne. Devenu un jeune apprenti Jedi, Anakin Skywalker a comme première mission de protéger la sénatrice Padmé Amidala. Il l’escorte sur sa planète natale, Naboo. Le décor de leur atterrissage prend comme base réelle la grandiose Plaza de España. Avec ses dimensions exceptionnelles, 50 000 m2 dont 19 000 m2 pour le palais, c’est l’endroit idéal pour installer la salle du trône. Et de même pour le style architectural, il est incroyable. Fait de brique et de marbre, le palais est décoré de céramique peinte. Pour les besoins du film la place qui est semi-circulaire est devenue un espace circulaire. Mais il est possible de rejouer la scène, de la Sénatrice et du Jedi qui marchent sous la galerie couverte.

Anakin et Padmé arrivant à Naboo
Plaza de España par Carlos Delgado – Wikipédia

Italie, l’Attaque des clones

Après l’Espagne l’équipe de tournage part en Italie. Depuis qu’il l’a rencontré sur Tatooine, Anakin est secrètement amoureux de la sénatrice Amidala. Mais elle refuse cet amour qui est contraire au code Jedi. Au bout, de nombreuses péripéties, Padmé lui avoue ses sentiments. Cet amour, qui restera secret, est mis en lumière sur les bords du lac de Côme. Ce paysage paradisiaque marque un temps de répit pour nos héros. La Villa Balbianello, un palais de style Renaissance est le décor sublime de leur mariage. Depuis, de nombreux couples, on choisit ce décor pour s’unir. Dans l’épisode précédent, c’est le somptueux château Reggia de Caserte qui servait de palais à la reine Amidala. Le monument est proclamé patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Ce palais est la plus grande résidence royale au monde. Anakin en se laissant de plus en plus dominé par ses sentiments, se rapproche du côté obscur.

Le mariage d’Anakin et de Padmé
Villa Balbianello

Dans l’épisode suivant, la Revanche des Sith, Anakin est devenu Dark Vador. Une planète de lave, Mustafar va devenir son refuge. C’est sur cette planète que Dark Vador et son maître Jedi s’affrontent à mort. Des images du volcan Etna en fusion sont utilisées comme fond à leur duel.

Irlande, les Derniers Jedi

Le premier film de la dernière trilogie, le Réveil de la Force se termine en Irlande. Dans ce film apparaît Rey, une jeune pilleuse d’épave sensible à la Force. C’est elle qui retrouve Luke Skywalker sur l’île de Skellig Michael. En irlandais le nom Sceilg Mhichíl, signifit « le rocher escarpé de Micheál ». Ce n’est pas pour rien que le réalisateur choisit ce rocher solitaire comme refuge. Dès le VIe siècle, des moines sont venus s’y installer. Ce lieux est inscrit au patrimoine mondial en 1996. Le paysage est austère, fait de falaises et de peu de végétation. Les marches et les ruines restantes ont dessiné le temple Jedi.

Un autre lieux irlandais a servi de base réelle, c’est Brow Head. Cette ici que Rey doit affronter son coté obscur. Elle plonge dans un trou qui est une ancienne mine.

Rey affronte son coté obscur
L’île de Skellig Michael par Maureen – Wikipédia

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter