fbpx Passer au contenu

Située dans l’archipel des îles Canaries, Lanzarote bénéficie d’un climat subtropical. L’hiver les températures sont douces. Elles ne descendent jamais en dessous de 12°C. Ses paysages uniques font d’elle une réserve de biosphère. Cela fait déjà d’excellentes raisons d’explorer cette magnifique île l’hiver ! Mais par où commencer ? Voilà 5 autres idées pour vous enchanter !

Profiter des nombreuses plages

Les plus belles plages de l’archipel sont à Lanzarote. Couvertes de sable doré ou noir, vous avez l’embarras du choix. Et pour les plus frileux, sachez-que la température de l’eau ne descend pas en dessous de 20°C.

La playa Mujeres fait partie de la réserve naturelle. Elle est idéale pour les amoureux de nature sauvage. Sous les falaises d’El Risco de Famara, la playa Famara s’étend sur 6 km. Les vagues et les vents sont généreux pour les surfeurs et les kitesurfeurs. La playa el Golfo n’est pas une plage pour se baigner mais plutôt pour rêver. Sa plage de sable noir contraste avec le vert de sa lagune. Avec son sable blanc qui se détache du noir des roches volcaniques, la playa Caletones attirera également les curieux. De plus, l’eau d’un bleu paradisiaque abrite une flore marine remarquable.

Playa Famara at Lanzarote
La Playa Famara – Pixabay
Playa el Golfo à Lanzarote
La Playa el Golfo – Pixabay
La Playa de Los Francese par One Two Treck acteur du tourisme durable à Lanzarote
La Playa de Los Franceses à La Graciosa ©One Two Trek

Enfin, pour découvrir des plages peu touristiques, il faut rejoindre les plages de l’île de la Graciosa. Après 40 min en bateau, vous pourrez profiter de ces étendues de sable fin qui bordent une eau turquoise.

Marcher sur les terres des volcans

Lanzarote est recouverte aux trois quarts par de la lave produite par ses volcans. Ces éruptions font partie des plus marquantes de l’histoire du volcanisme. Elles ont détruit de nombreux villages et de terres agricoles pour y laisser des paysages lunaires. Mais petit à petit, la vie a repris le dessus sur ce climat aride. D’abord la mousse, les fougères puis des petits buissons ont colonisé le Malpaís, la « mauvaise terre ». De nombreux oiseaux, comme l Outarde houbara ont élu domicile sur cette terre peu accueillante.

Parc national de Timanfaya à Lanzarote
Parc national de Timanfaya par Gernot Keller – Wikipédia

En 1974 le Parc national de Timanfaya a été créé pour protéger cette zone naturelle. Elle est devenue une réserve de biosphère par l’UNESCO en 1993. Le parc est uniquement accessible en bus pour préserver la nature. Mais il existe deux randonnées à faire en compagnie d’un guide. Et d’autres balades sont possibles à proximité, dans le parc naturel de Los Volcanes.

Les voclans de Timanfaya par One Two Treck acteur du tourisme durable à Lanzarote
Les volcans de Timanfaya et les vignes de la Geria ©One Two Trek

Admirer l’œuvre de César Manrique

Lanzarote, ne serait pas la même sans le peintre et architecte César Manrique. Écologiste, il a compris l’importance de préserver le patrimoine naturel de Lanzarote. Natif de l’île, il s’est battu pour que toutes les constructions soient faites de façon traditionnelle. Considéré comme un des plus anciens de l’archipel, le village de Teguise en est l’exemple parfait. Ici vous ne trouverez pas de panneaux publicitaires. Car ils ont été bannis !

Iglesia Matriz de Nuestra Señora de Guadalupe – Pixabay
Plaza Reino Ico à Teguise – Pixabay

La carte ci-dessous localise tous les aménagements de César Manrique.

Prendre de la hauteur

Perché à 475 m au-dessus de la mer, le Mirador del Río offre un panorama remarquable. L’aménagement a été imaginé par César Manrique. De l’extérieur, il est à peine perceptible car il se fond dans son environnement. Mais à l’intérieur un café vous accueille avec ses immenses fenêtres en cristal. L’espace est confortablement aménagé pour admirer le paysage en toute quiétude. En contrebas de la falaise, se trouvent les marais salants du Río, les plus anciens des canaries. Au loin, vous apercevrez la huitième île des Canaries, La Graciosa.

La falaise de Famara par One Two Treck acteur du tourisme durable à Lanzarote
Les falaises de Famara ©One Two Trek

Se régaler le palais

La cuisine canarienne est simple mais elle fait la part belle aux produits locaux. Les Canariens aiment faire mijoter leurs produits. Le sancocho Canario est un plat typique de l’île. C’est un ragoût composé d’un poisson bouilli, le Cernier et de patates douces assaisonnées avec des aromates et des épices. La recette des papas arrugadas con mojo est toute simple mais savoureuse. Les papas sont de petites pommes de terre qui ont su s’adapter au sol volcanique. Pour la recette, elles sont cuites dans l’eau puis accompagnées de la sauce mojo. C’est une sauce à base d’ail, d’huile et du vinaigre à laquelle est ajoutée des piments verts ou rouges. Côté dessert, le frangollo est un pudding au lait à base de farine de maïs de raisins secs, d’amandes et de cannelle.

Cet article a été agrémenté grâce aux belles photos et précieux conseils de Gilles de One Two Trek.

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter