fbpx Passer au contenu

Lorsqu’on envisage de se rendre au Rajasthan, Bikaner n’est peut-être pas la première ville qui vient à l’esprit, mais elle n’a rien à envier aux célèbres villes du Rajasthan. Si Jaipur est la ville rose et Jodhpur la ville bleue, la couleur de Bikaner est d’un pourpre éclatant. Avec sa richesse patrimoniale et historique, ses dunes de sable tout près, il n’est pas surprenant que Bikaner soit aussi appelée “le pays des chameaux”. Mais, elle est loin de manquer d’expériences d’écotourisme. Découvrez pourquoi vous devriez la visiter !

L’histoire de Bikaner est liée à l’un des personnages les plus illustres du Rajasthan. Rao Jodhaji, le fondateur de Jodhpur avait cinq fils. L’un d’entre eux, Rao Bika n’a pas voulu hériter du royaume de son père. Donc, il a fait son chemin pour créer le sien. Il a fondé la ville de Bikaner dans ce qui était une oasis dans le désert du Thar. L’oasis était idéalement située sur les routes commerciales et Bikaner s’est rapidement développée.

Le Fort de Junagarh

L’édifice le plus impressionnant de cet illustre passé est le Fort de Junagarh. Cette construction massive en pierre a été construite par le Raja Rhai Singh au 16ème siècle. Il était l’un des généraux les plus fiables de l’empereur Moghol Akbal. Et l’empereur avait raison : le fort n’a jamais été pris ! À l’intérieur du complexe, vous découvrirez différents palais et temples aménagés à différents moments de l’histoire. C’est plein de couleurs, de marbre et d’or ! Le mélange d’architecture et d’influences est l’une des choses qui font du Fort de Junagarh LA curiosité incontournable de Bikaner. Enfin nous vous recommandons de ne pas manquer le musée qui présente l’histoire du fort et de ceux qui y ont vécu.

Fort de Junagarh à Bikaner
Fort de Junagarh – Pixabay

Se perdre dans le quartier de Havelis

Les Havelî sont des maisons aristocratiques construites par de riches commerçants. Elle sont connues pour leurs nombreuses fenêtres et la richesse de leurs décorations. Les Havelis des Rampuria sont l’exemple le plus célèbre de ce style. Construites par 3 frères de la riche famille Rampuria, ces 7 maisons situées dans les mêmes rues sont édifiées avec la pierre rouge-violet de Dulmera. Vous pouvez passer des heures à admirer les détails des portes et des fenêtres… Alors, vous comprendrez pourquoi on les appelle “La Fierté de Bikaner”. En ville, vous trouverez d’autres groupes de Havelis. Et si vous souhaitez découvrir leurs intérieurs, certaines d’entre elles ont été transformées en hôtels. Cela pourrait être une bonne idée de dormir dans un lieux qui fait partie de l’histoire de Bikaner !

Havelis des Rampuria par Ramkishan950 – Wikimedia

L’écotourisme à cheval en Bikaner

Le Centre national de recherche sur les équidés, le campus de Bikaner, a récemment pris une initiative pour préserver les équidés par le biais de l’écotourisme. C’est une occasion unique de se rapprocher de chevaux précieux tels que le Marwari, la “Fierté du Rajasthan”. Vous pouvez monter les chevaux vous-même, ou parcourir en buggy le campus ou faire une petite excursion dans le désert du Thar. Ne manquez pas la piscine d’hydrothérapie utilisée pour le traitement des chevaux et des ânes !

Centre national de recherche sur le chameau

Bikaner est une ville du désert. Il n’est pas surprenant que le gouvernement indien ait installé un centre de recherche sur le “vaisseau du désert” : le chameau ! Au Centre national de recherche sur le chameau, les animaux sont élevés, étudiés et soignés. Vous pouvez visiter le centre pour apprendre à les connaître. Et aussi pour comprendre leur importance dans cet écosystème difficile et fragile. Par exemple, saviez-vous que les chameaux sont utilisés par les forces de sécurité de la frontière indienne ? Vous pourrez aussi voir différentes races et leur comportement. Pour les plus actifs, vous pourrez faire des promenades à dos de chameau, des safaris et des reportages vidéos et photos. Il y a une laiterie où le lait de chamelle est transformé en crème glacée et d’autres produits laitiers. Afin de montrer que les chameaux n’étaient pas seulement des bêtes de somme, mais des animaux d’élevage de grande importance.

Chameau au repos dans le désert de Bikaner
Chameau au repos dans le désert – Pixabay

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter