fbpx Flockeo Passer au contenu

Esprit d’aventure ? Il n’y a rien de tel que des livres pour échapper à la réalité. Alors que les images nous véhiculent des idées, les histoires nous donnent des détails que les images ne peuvent pas donner. Même si nous sortons lentement du confinement du COVID-19, certains d’entre nous ne peuvent pas voyager ou ont décidé qu’ils ne le feraient pas pour le moment. Ne vous inquiétez pas, nous avons une suggestion de livres pour vous faire voyager.

Pour les amateurs de road trip: « Sur la route » par Jack Kerouac

Flockeo Jack Kerouac : Esprit d'aventure

Icône de la «Beat Generation», «Sur la route» est un mélange d’histoires, principalement autobiographiques, racontant les aventures de Sal Paradise (Kerouac lui-même) qui se laisse convaincre par Dean Moriarty (l’ami de Kerouac Neal Cassady) de prendre la route. En bus, en voiture ou en auto-stop, ils voyagent à travers l’Amérique d’après-guerre (et même un peu au Mexique) à différentes occasions sur fond de jazz, de sexe, de drogue et de recherche du sens de la vie. Et toujours, «la route» l’appelle. Si vous aimez les road trips, ce livre est fortement recommandé.

Et pour ceux qui veulent suivre les traces de Sal Paradise, il y a même une Google Map regroupant tous ses voyages.


Pour ceux qui ont aimé «Into The Wild» : “Dans les forêts de Sibérie” par Sylvain Tesson

Flockeo : dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson, Esprit d'aventure

Le titre veut tout dire ! Le livre raconte l’expérience extraordinaire de Sylvain Tessons : de passer 6 mois entre l’hiver et le printemps, seul, dans une cabane rustique et isolée au bord du lac Baïkal. Ce journal a été un énorme succès en France où il a remporté le «Prix Médicis des essais», un prix prestigieux. Mélangeant des récits de sa vie quotidienne, l’exploration de son environnement, de belles descriptions de la Sibérie et le genre le réflexion philosophique et le recul que peuvent apporter le fait de vivre seul, Sylvain Tesson nous emmène avec lui, dans l’intimité de son isolement. Et franchement, qui n’a jamais rêvé de passer un peu de temps dans une cabane dans les bois ?


Pour les mordus d’histoire : « Ebène » par Ryszard Kapuściński

Flockeo, Esprit d'aventure, Ryszard Kapuściński

L’expérience d’un journaliste témoin du processus de décolonisation et au-delà, c’est le propos de son livre : « Ebène« . Pendant des décennies, depuis 1957, date de son arrivée au Ghana, ce journaliste polonais a voyagé dans de nombreux pays africains. De la jungle équatoriale aux sables du Sahara, il a parlé et vécu avec des gens de différents horizons, des plus puissants aux plus pauvres. Son style journalistique explique clairement les choses et nous donne un aperçu des forces qui ont façonné certains triomphes et les nombreuses tragédies (guerre civile au Libéria, génocide rwandais…) en Afrique. Mais le plus important, c’est la vitalité et la joie des gens qu’il a rencontrés et la beauté de l’Afrique qui en ressort.


Pour les artistes itinérants : Passagère du silence – Dix ans d’initiation en Chine par Fabienne Verdier

Flockeo, Esprit d'aventure,Fabienne Verdier

Nous sommes en 1983 et Fabienne Verdier est une artiste de 22 ans, fraîchement sortie d’une école d’art. Fascinée par l’art chinois, elle décide de tout laisser tomber pour étudier au Sichuan Fine Arts Institute. Elle y passera dix ans, tentant de convaincre les artistes qui ont survécu à la Révolution culturelle de lui enseigner leur art pictural et calligraphique traditionnel. Elle deviendra la première femme occidentale à obtenir un diplôme d’études supérieures en art de cette université. Passagère du silence n’est pas seulement un voyage artistique, mais aussi une description austère de ce que c’était que de vivre dans une ville de province alors que la Chine ne s’était pas encore ouverte: la forte présence et les tracas de la bureaucratie, faire face à la répression, aux dures conditions de vie … C’est un choc des cultures mais aussi un apprivoisement mutuel.

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter