fbpx Passer au contenu

Voici une sélection de 5 destinations nature à ne pas manquer durant votre périple à vélo :

#1 La réserve naturelle de Sainte-Lucie

La réserve naturelle régionale de Sainte-Lucie est une réserve naturelle régionale située en Occitanie. Classée en 2009, elle occupe une surface de et protège l’île de Sainte Lucie et les zones humides et plages riveraines. Au cœur des étangs, le site est protégé par le Conservatoire du littoral.

#2 La maison de la Nature à Lattes

Voyager le long de la Méditerranée, c’est découvrir 12 pays et plus de 20 sites classés par l’UNESCO. L’EuroVelo 8 relie de nombreuses destinations touristiques à vélo

La maison de la Nature à Lattes est situé à 10km de Montpellier. C’est un site naturel qui longe l’étang du Méjean. Protégé depuis 1985, grâce au Conservatoire du Littoral et à la commune de Lattes, il abrite une biodiversité variée : lagune, sansouïre, roselière, près salés, … Vous pourrez y observer des flamants roses, des tortues cistude d’ Europe, des nivéoles d’été, des narcisses tazet, etc.

#3 Les cascades de Sillans

Sillans-La-cascade est une très joli petite commune dans le Var de 700 habitants dont les cascades en font un lieu incontournable à visiter si vous êtes de passage sur l’Eurovélo8. C’est la rivière de la Bresque qui se jette des falaises et crée ainsi une cascade d’environ 40 mètres de haut. Cette merveille de la nature fait à présent partie des sites protégés.

#4 La rivière Calavon à Bonnieux

La village de Bonnieux est un village pittoresque dont les ruelles et les maisons, pour certaines, datent du XVIe siècle. C’est un magnifique village à découvrir. A l’extérieur, vous pourrez également vous rendre au Pont Julien situé au Nord sur l’ancienne voie romaine Via Domitia et traverser le Calavon, un édifice romains très bien conservé. Le Calavon est une rivière provençale qui prend sa source à 1730 mètres sur les contreforts de la Montagne de Lure en Haute Provence.

#5 Les jardins de Menton

Entre montagne et mer, Menton bénéficie d’un micro-climat unique où plusieurs jardins s’épanouissent. AU XIXe siècle, de nombreux botanistes ont introduit des espèces tropicales et composé ainsi des jardins uniques où se mêlent les espèces méditerranéennes et tropicales. Quelques jardins d’exception figurent au Palmarès comme le jardin d’agrumes du Palais de Carnolès avec ses 137 variétés, le Maria Serena créé en 1886 avec une belle collection de palmiers et de cycas au pied des falaises, où encore le Fontana Rosa, jardin des Romanciers créé en 1921 par l’espagnol Vincente Blasco Ibañez.

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter