fbpx Passer au contenu

Île volcanique située à l’Ouest de l’Océan Indien, la Réunion regorge de bassins et de cascades. À ce jour, on en dénombre plus de 300 établies et pour la plupart accessibles. Cette myriade de cascades s’explique en partie par la topographie et le climat de l’île.

En effet, La Réunion est montagneuse. Née du Piton de la Fournaise et du Piton des Neiges, l’île possède alors un point culminant à plus de 3000 mètres. De plus, La Réunion est soumise à un climat tropical. Lorsqu’il pleut, et cela arrive en moyenne la moitié de l’année, des courants, des bassins voire des cascades naissent.

Ces courants d’eau sont creusés à travers les flancs des volcans. L’un d’eux, le Piton de la Fournaise est par ailleurs toujours actif. Il arrive donc que l’eau, suivant son chemin, se jette de certaines hauteurs. C’est à ce moment précis que se crée une cascade, fruit du hasard et de la nature. 

Ce phénomène naturel, particulier, est un réel patrimoine naturel. Bon nombre d’entre elles sont d’ailleurs localisées dans le Parc national de La Réunion. Ce dernier est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010. Il recouvre jusqu’à 40% de l’île.

Vous l’aurez compris, en matière de cascades, à La Réunion, vous aurez l’embarras du choix. Nous avons donc décidé de vous livrer quelques unes de nos cascades réunionnaises favorites. Pour cela nous sommes partis en dehors des sentiers battus et des sites où la pression touristique est trop importante.

Cartes et itinéraire des cascades de la Réunion)

(Cartes et itinéraire des cascades de la Réunion)

La Cascade Niagara à l’île de la Réunion

Notre voyage commence près de Saint Denis. À l’est de la ville se trouve la cascade du Niagara (oui vous ne rêvez pas). Celle-ci culmine à 25 mètres de haut, et son débit varie selon les précipitations.
La particularité de la cascade du Niagara réside dans sa proximité à la côte océanique.
Lorsque vous découvrirez cette cascade, pensez à prendre un maillot de bain ! Car la cascade se jette dans un bassin, dans lequel vous pouvez vous baigner.

Cascade Niagara, Île de la Réunion

(Cascade Niagara, Île de la Réunion, ©canva)

La Cascade Blanche

En longeant la côte, vous arriverez au Bassin de la Paix et au bassin de la Paix. Cependant nous reviendrons sur ces deux bassins plus tard. Nous vous proposons, avant cela, de faire un détour par les terres. Entre la cascade du Niagara et le Bassin de la Paix se trouve la Cascade Blanche. Ce petit crochet vous permettra, le temps d’une randonnée de découvrir une cascade d’une autre grandeur. Là-bas, l’eau se jette de 640 mètres de haut. Cette cascade est la 3ème plus grande de France. Un sentier de randonnée vous emmènera voir ce magnifique spectacle.

Cascade Blanche, Île de la Réunion

(Cascade Blanche, Île de la Réunion, ©canva)

Bassin la Paix et le Bassin de la mer

De retour sur la côte vous pourrez enfin vous dirigez vers le Bassin de la paix et le Bassin de la Mer. Ces bassins se trouvent sur la rivière des Roches. Cette rivière est d’ailleurs fortement appréciée des canyoneurs. Encore une fois, la baignade est possible dans ces bassins. La seule condition étant de rester à distance des cascades par sécurité. Plus généralement, ce sont les environs qui sont aussi particulièrement intéressants à explorer. Un sentier de randonnée vous mènera d’ailleurs vers des bassins et cascades plus tranquilles et isolées.

Bassin de la Paix, Île de la Réunion

(Bassin de la Paix, Île de la Réunion, ©canva)

Cascade Langevin, porte du Parc national de l’Île de la Réunion

Puis, longez la côte jusqu’au sud de l’île !
Là, il est temps de rentrer petit à petit dans les terres. Cela vous permettra de découvrir la faune et la flore uniques du Parc Nationale de la Réunion.
Commencez par vous émerveiller devant la cascade de Langevin. La particularité de cette cascade est qu’elle s’écoule sur un immense mur d’eau. Facilement accessible,elle est très fortement appréciée des réunionnais. Elle possède de nombreux bassins, qui encore une fois seront propices à des baignades. Et vous trouverez aussi, plus en aval, la Cascade du Trou Noir connue pour son bassin.

Cascade de Langevin, Île de la Réunion

(Cascade de Langevin, Île de la Réunion, ©canva)

Cascade du Voile de la Mariée

Après cela, il vous faudra monter plus au nord et dans les terres. Là vous trouverez la cascade du Voile de la Mariée. Cette cascade s’écoule, accompagnée d’une dizaine d’autres, le long de parois rocheuses vertigineuses. Deux sentiers s’offrent à vous. Le premier vous fera monter, afin d’obtenir des panoramas uniques. Avec le second, vous irez au pied de ces cascades. Les deux spectacles sont uniques, remarquables et valent le détour.

Cascade du Voile de la Mariée, Île de la Réunion

(Cascade du Voile de la Mariée, Île de la Réunion, ©pixabay)

Cascade de Bras Rouge

Par temps sec, allez découvrir la cascade du Bras Rouge. Elle est située plus au nord, et toujours plus dans les terres. Vous vous rapprocherez alors du Piton des Neiges.
Pour vous y rendre, engagez-vous sur le Sentier des Porteurs de Cilaos. Après une heure de marche, vous y arriverez !
Là, des bassins creusés dans la roche par l’écoulement de l’eau, vous attendent. Ces bassins apparaîtront comme une réelle récompense à vos efforts, dans un cadre unique.

Cascade des Trois Roches, la féérie de la Réunion

Enfin, rendez-vous à la cascade des Trois Roches. Cette cascade, ne sera comme nulle autre que vous ayez déjà vu. C’est en montant encore plus au nord de la cascade du Bras Rouge que vous accéderez. Elle est située entre Roche Plate et Marla, tout proche du Piton des Neiges aussi.
L’eau provient de la rivière de Galets. Elle s’écoule sur de grosses pierres plates, polies par l’écoulement incessant de l’eau. La rivière se jette alors dans un canyon étroit mais très profond.
Ce lieu hors du commun sera la point d’orgue d’un voyage, qui nous en sommes sûrs, vous émerveillera.

Cascade des Trois Roches, île de la Réunion.

(Cascade des Trois Roches, île de la Réunion, ©canva)

À travers tout ce voyage, vous serez confrontés à des merveilles de la nature. Elles sont aujourd’hui pour la plupart protégées et surveillées. Il existe encore mille autres cascades enchanteresses à la Réunion. Alors, lorsque vous découvrez de nouveaux lieux, encore inconnus des plus grands circuits touristiques, la meilleure façon de les préserver et de rester flou sur leur localisation précise lorsque vous communiquez sur les réseaux sociaux. Ainsi vous protégerez les eco-systèmes et les habitants locaux tout en continuant de vous émerveiller.

De plus, la plupart des cascades sont accessibles à pied et ne nécessitent pas de véhicules à combustion. Ainsi, privilégiez la visite des cascades hors des sentiers battus. Et la magie des cascades de l’île intense survivront encore longtemps.

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter