fbpx Flockeo Passer au contenu

Le Tchad accueille de passionnés des voyages « hors des sentiers battus ». Très vert au Sud et désertique au Nord, le pays offre sur l’ensemble de son territoire une grande variété de paysages, une faune et une flore exceptionnelles et une belle diversité culturelle.


#1 Le parc Zakouma 

La population d’éléphants de Zakouma est maintenant en augmentation pour la première fois depuis des décennies. D’autres espèces du parc sont de plus en plus nombreuses, notamment l’antilope rouan, le bubale de Lelwel et la girafe du kordofan (notamment, Zakouma abrite 50% de la population mondiale). La population de buffles du parc a été réduite à environ 220 animaux en 1986, mais elle en compte maintenant plus de 12 000.

Le parc Zakouma est un parfait exemple de l’alliance de l’environnement et de l’économie. Géré par la fondation African Parks, il est devenu le plus grand employeur de la région, le parc offrant des opportunités supplémentaires de revenus aux locaux. Facilitant l’approvisionnement local en fournitures pour les parcs et les hébergements touristiques et en développant des projets communautaires commerciaux, tels que la récolte et la production de miel.

Le Tchad, Le parc Zakouma

Le parc jouit d’une économie vertueuse qui rétablit non seulement un rapport avec l’environnement beaucoup plus respectueux mais également la sécurité sur son territoire. Aussi, de plus en plus de voyageurs visitent Zakouma pour découvrir sa faune abondante.


#2 Le désert du Tibesti

C’est une véritable expédition, une immersion dans des paysages sablonneux et volcaniques avec des falaises gigantesques de près de 1000 mètres d’altitudes et des chemins vertigineux. Des bivouacs sont possibles tout au long de l’itinéraire le plus connu entre les premiers contreforts du désert et la vallée de Zouar. C’est une traversée difficilement accessible à tous mais qui offre des paysages époustouflants et des rencontres inédites avec des populations qui doivent composer avec les éléments. Il faut de longues journées de pistes sableuses avant que ne se dressent les premiers contreforts du Tibesti, la vallée de Zouar et de Meski. Les oueds, des anciens lits de fleuve nous rappellent l’immensité du désert qui séparent de l’Oasis de Faya. Faya étant la plus grosse ville de la région, avec près de 70’000 habitants et dans laquelle vous découvrirez des marchés animés.

Le Tchad, Le désert du Tibesti


#3 Le massif de l’Ennedi

Depuis 2016, Le massif de l’Ennedi situé dans le nord-est du pays, est inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Sur les surfaces rocheuses des grottes, des canyons et des abris, des images ont été peintes et gravées, constituant l’une des plus grandes collections d’art rupestre du Sahara. La présence de l’homme dans cette région remonterait à plus de 10’000 ans jusqu’au Néolithique. C’est un paysage unique est remarquable qui abrite plus de 500 espèces de plantes, et plus de 100 espèces d’oiseaux qui le traversent lors de leur migration. L’animal emblématique de la région est le crocodile.  

Aujourd’hui, l’Ennedi est toujours une ressource importante pour les populations semi-nomades, qui ont besoin de pâturages et d’eau pour leurs chameaux, leurs chèvres et leurs moutons. Il existe une formidable opportunité de transformer la conservation de ce paysage porteur de vie pour soutenir la population et la faune. 

Le Tchad,Le massif de l’Ennedi

Chaque voyageur en quête d’aventure y trouvera son bonheur. Vous y découvrirez également l’incroyable accueil de la population Tchadienne. Voyager dans le Tchad, c’est aller à la rencontre des peuples Hadjarai, Peuls et Arabes afin de découvrir leurs cultures.

Afin de faire connaître les cultures nomades de Mongo, l’association Guera touristique a créé un festival qui rassemble éleveurs et agriculteurs autour de danses traditionnelles, courses de chevaux, chants, contes, balades en dromadaire, chevaux ou ânes. Une autre manière de découvrir le Tchad.

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter