fbpx Passer au contenu

Le Tourisme Rural et Communautaire contribue au développement économique local et à l’amélioration de la qualité de vie des habitants locaux. Le Costa Rica développe depuis les vingt dernières années un tourisme qui, à la fois promeut les principes de développement durable, et génère des bénéfices considérables. 

Quand vous optez pour le tourisme rural, vous contribuez aux objectifs de développement durable.

objectif du développement durable, tourisme rural

Le programme “Certificat pour le tourisme durable (CST)”

L’Institut Costaricien du Tourisme (ICT) a développé le programme “Certificat pour le tourisme durable (CST)” pour distinguer les professionnels du tourisme dont le modèle de développement durable est exemplaire. Les critères prennent en compte la gestion des ressources naturelles ainsi que l’impact culturel et social.

Au Costa Rica, 1 personne sur 7 vit de l’agriculture : bananes, café, cacao, cœurs de palmier, canne à sucre… Les plaines du Nord autour de Puerto Viejo de Saraquipi, au Sud-Est de San José, ou autour du volcan Turrialba, les agriculteurs proposent également aux touristes le gîte et le couvert. Les voyageurs découvrent ainsi des exploitations diverses et variés que les agriculteurs ont le loisir de préserver grâce à une volonté politique forte. 

Au Costa Rica, de nombreuses fermes s’engagent dans une démarche responsable de protection de l’environnement. Dans la province de Cartago, les plans de cafés biologiques font partie d’un écosystème global d’espèces végétales et animales que l’on croise à chaque pas. Les propriétaires des lieux accueillent les visiteurs avec plaisir, pour des moments de partage autour des récoltes des baies,  des processus de torréfaction et la dégustation fait également partie du partage. Dans d’autres fermes, les voyageurs pourront observés des vaches et des cochons élevés en liberté, et pourront même aider les agriculteurs à mener le bétail à cheval. Il est également encore possible de découvrir les méthodes agricoles traditionnelles, comme l’extraction de la canne à sucre.

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter