fbpx Passer au contenu

4 résultat(s)
pour créer vos circuits durables

Filtrer par
';

Envie de nous proposer
un acteur du tourisme durable ?

Faites connaître un établissement à la communauté Flockeo car vous les jugez
sérieux et profondément humaniste dans leur démarche responsable
Soumettre une adresse

Monnaie

FORINT

Prix moyen repas

13

Prix hôtel 3*

79

Salaire moyen

857

Informations détaillées sur la destination

Pourquoi voyager en HONGRIE

Tourisme durable en Hongrie

La plupart des voyageurs en Hongrie visitent la capitale Budapest afin de découvrir son très riche patrimoine historique et ses fabuleux bains thermaux. Mais la Hongrie a bien plus à offrir aux voyageurs responsables et aux amateurs d’écotourisme. Saviez-vous que près de 25 % du territoire hongrois est encore recouvert de forêts et que le pays compte un grand nombre de lacs et de paysages lacustres ? 

L’Etat magyar a pris des dispositions importantes pour protéger ses principaux sites naturels. Le pays abrite ainsi 10 parcs nationaux et plus de 170 réserves naturelles. Au total, les seuls parcs nationaux représentent près de 10 % de la superficie de la Hongrie. Plusieurs de ces parcs nationaux ont même été classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de leurs qualités environnementales exceptionnelles.

La Puszta, une immersion dans les steppes hongroises

Imaginez une région de steppes immenses et semi-désertiques où l’on voit de nombreux chevaux sauvages et de fiers cavaliers qui chevauchent leurs montures… Eh non ! Vous n’êtes pas en Mongolie, ni en Asie centrale, mais bien en Hongrie, à tout juste deux heures de vol de la France.  Bienvenue dans la plaine de la Puszta à l’est de la Hongrie ! Dans cette région sauvage, vous pourrez découvrir le fleuron du parc national de Hortobágyi, classé au Patrimoine mondial. 

Le plus grand parc de Hongrie, qui inclut aussi des zones humides, abrite une faune et une flore protégées. De nombreux oiseaux migrateurs profitent des étangs pour s’y poser et y nicher. On trouve aussi des espèces domestiques qui étaient en voie de disparition comme le grand bœuf (qui n’est pas sans rappeler les aurochs) ou encore le mouton raczka

Cette vaste étendue de plaines et de marécages est également un territoire où l’on trouve des petits hameaux isolés de quelques maisons. Dans les villages, des cavaliers en costume traditionnel évoluent parmi les chevaux en liberté. Ils pourront vous expliquer comment ils travaillent encore aujourd’hui. Au-delà de la préservation des espaces naturels et de la protection de la faune, l’un des objectifs du parc de Hortobágyi est de valoriser la culture locale et le pastoralisme. Dans une csáarda, une authentique auberge de la région, vous serez accueilli avec un verre d’eau de vie locale et dégusterez un goulash au paprika. Une véritable immersion au sein de communautés hongroises rurales et traditionnelles.  

Certains parcs nationaux sont encore plus proches de la capitale hongroise. A quelques kilomètres au nord de Budapest, le parc de Duna Ipoly protège les forêts de montagne et les habitats fluviaux du Danube et de son affluent (l’Ipoly). Vous pourrez y faire de belles randonnées sur les sentiers balisés.

Paysages culturels de Hongrie

Plusieurs des sites majeurs de la Hongrie sont ce qu’on appelle des paysages culturels. Au premier rang de ceux-ci, allez découvrir au nord-est de la Hongrie le paysage culturel du Tokaj. Il séduira particulièrement les amateurs de vins. Cette région millénaire de vignobles réputées dans le monde entier, a été classée par l’UNESCO.  Randonnez au cœur des vignes et des vallées et découvrez le véritable labyrinthe de caves qui parsèment les 28 villages et petites villes de la région. Ce sera l’occasion de déguster (avec modération) quelques-uns des meilleurs crus de Tokaj. 

Un autre « paysage culturel » a été classé par l’UNESCO en Hongrie : Fertö/Neusiedlersee. A cheval entre la Hongrie et l’Autriche, ce parc national s’articule autour d’un lac de steppe. Au-delà des paysages surprenants, cette zone abrite une faune et une flore riche qui s’est adaptée au sol très salé de la région. Au détour de vos explorations, découvrez l’architecture rurale des villages lacustres.

Il est vrai que les lacs jouent un rôle essentiel dans ce pays qui n’a aucune frontière maritime. Et le plus connu d’entre eux est le lac Balaton qui s’étend sur près de 80 kilomètres de longueur à l’ouest du pays. Très prisé des Hongrois qui vont fréquemment en vacances sur les rives aménagées, le lac Balaton est également un espace naturel fragile et protégé. Sur ces rives, il est possible de faire de nombreuses randonnées. La rive nord-ouest du lac a d’ailleurs été transformée en parc national afin de renforcer la protection de la zone. 

La Hongrie dispose de nombreux autres atouts naturels pour attirer les amateurs de tourisme vert. A l’écart des sentiers battus, c’est l’assurance de faire un voyage authentique dans des espaces préservés de Hongrie.

IDH

0.84

% du PIB

8.5

EPI

43

EcoScore

7.31

Tendance des internautes

Janv. Fev. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sep. Oct. Nov. Dec.

Popularité de la destination

Ne ratez aucune opportunité

Inscrivez-vous à la Newsletter